Coup de cœur – Les bougies de Charroux

Je suis une fille à bougies : en toute saison, en changeant simplement les ambiances/senteurs selon le climat et l’atmosphère du moment, c’est mon petit plaisir d’allumer mes bougies parfumées. Parce que ça sent délicieusement bon, que ça m’apaise et surtout, parce que je trouve que ça crée une ambiance vraiment cocooning qui fait du bien. Lire le dimanche avec une bougie qui diffuse une odeur qui me fait voyager elle aussi, regarder une série à la seule lueur d’une bougie, bref, autant de petits bonheurs dont il ne faut pas se priver.

J’ai longtemps été une Yankee Candle addict, mais j’ai fini par chercher des bougies plus naturelles. C’est en procrastinant sur le très chouette blog Mango and Salt de Victoria que j’ai découvert Les Bougies de Charroux et il s’avère que j’en suis tombée amoureuse (carrément, oui).

Les bougies de Charroux, ce sont des bougies françaises (cocorico !) fabriquées à la main dans le village de Charroux (en Allier), les seules à ce jour à avoir obtenu le label de qualité et de sécurité RAL sur le territoire. Pas de fumée noire en brûlant, pas de toxicité. Les ateliers proposent ainsi près de 90 senteurs, élaborées à partir de parfums venant du pays de Grasse.

J’ai donc décidé de tester ces jolies bougies, toute mignonnes dans leurs pots de confiture, avec 3 parfums différents : Myrtille (best-seller de la marque), Antiquaire et Écorce d’orange. De manière générale, j’adore ces bougies, donc. Moi qui suis migraineuse, je fais toujours assez attention lorsque je brûle des bougies, j’ai toujours l’appréhension de me retrouver avec quelque chose de trop entêtant qui me gênerait. Je trouve que c’est parfaitement dosé, et que le diffusion se fait de façon très équilibrée. J’ai une grande pièce de 40m2, et elle sent divinement bon à chaque fois.

 

myrtille

Myrtille

Comme je le disais plus haut, myrtille est le n°1 des ventes. C’est un parfum assez puissant, mais pas du tout écœurant ou entêtant. Je trouve cette bougie parfaite pour éliminer les odeurs dans la maison ; je l’ai allumée l’autre jour après avoir fait du poisson (j’ai une grande pièce ouverte), merci quoi, ça sentait la myrtille partout, et plus le cabillaud. Ce qui est, vous comprendrez, clairement mieux. Apparemment, ce serait un excellent anti-odeur de tabac aussi. L’odeur est fruitée, gourmande, j’adore.

 

antiquaire-grand

Antiquaire

C’est la senteur que j’avais vraiment très envie de tester, et je ne suis pas déçue du tout, du tout ! Elle sent le bois ciré, une odeur agréable qui diffuse vraiment une ambiance particulière, très chaleureuse dans la pièce. Vraiment, je l’adore… Ces derniers jours, quand il a fait un temps juste affreux pour un mois d’août, avec vent, pluie, bref, je me suis crue en novembre, c’était juste tellement agréable de lire La Passe-Miroir avec cette odeur très authentique, chaleureuse, en fond, sous mon plaid…

ecorce-orange-1

Écorce d’orange

J’ai été un peu surprise par cette senteur. A froid, lorsque je l’ai sentie, j’ai été un peu déçue : je ne sais pas si c’est moi, je n’ai sûrement pas un odorat hyper développé, je ne sais pas, mais franchement, à froid, je ne retrouvais pas grand-chose de l’orange, ou de l’agrume. Autant les autres bougies, même à froid, m’ont tout de suite charmée, autant celle-ci, même si je trouvais qu’elle sentait bon, m’a un peu déçue. Mais une fois à chaud, l’odeur d’amertume de l’écorce d’orange s’est un peu affirmée, et s’est encore une fois répandue de façon vraiment agréable… Cependant, je ne trouve pas ce parfum assez percutant par rapport à ce que j’attendais, j’en espérais pas mal pour cet automne, et je ne pense pas que je vais la racheter (alors que l’écorce d’orange, en hiver, ça aurait été très chaleureux).

Bilan très très positif pour ces bougies, qui sentent délicieusement bons, qui sont saines, made in France, et qui ont un rapport qualité-prix vraiment intéressant quand on aime les bougies sans avoir envie de vendre un rein pour s’en offrir : entre 8 et 10 euros sur la boutique en ligne (ici), selon le format. Le petit plus que j’adore : le couvercle, que l’on place sur la flamme pour éteindre la bougie, et qui permet non seulement d’éviter l’odeur de fumée, mais aussi, permet de répartir la chaleur et donc, d’égaliser la surface de la cire (car sinon, elles se creusent un peu). Bref, j’adore, et je compte recommander régulièrement : Les Bougies de Charroux, c’est mon nouveau fournisseur de bougies officiel !

Et vous, vous connaissez les Bougies de Charroux ? Elles vous tentent ? Dites-moi tout !