Bilan de mes lectures de septembre (2017)

Septembre a donc laissé sa place au mois d’octobre, et je ne sais pas ce qu’il en est par chez vous, mais ici, les feuilles des arbres commencent à roussir plus sérieusement, et les paysages prennent peu à peu des jolies couleurs automnales. Qui dit fin de mois dit bilan de mes lectures, et l’article du jour est donc consacré à mes découvertes de septembre. Le bilan est un peu plus en demi-teinte que celui d’août (qui avait été absolument merveilleux), mais j’ai eu de très jolies surprises 🙂

Chaka- Thomas Mofolo41fdqjjxefl-_sx326_bo1204203200_

Indéniablement ma plus belle lecture du mois, et sans doute un de mes plus gros coups de cœur de l’année. J’ai dévoré ce classique de la littérature africaine avec énormément d’enthousiasme, fascinée par la plume de Thomas Mofolo et cette épopée poétique et puissante. Je ne m’étends pas plus car j’en avais déjà rédigé une chronique, mais je vous encourage vraiment (beaucoup) à vous laisser tenter…

Le sang des 7 Rois (tome 1) – Régis Goddyn

livre-le-sang-des-7-rois-1

Je me suis lancée dans cette saga suite à de bons avis que j’avais lus ça et là, et après en avoir parlé à un ami, qui l’a lu avant moi pour mieux me le prêter ensuite (un chic type, donc). Premier roman d’un écrivain français, le tome 1 du Sang des 7 Rois raconte les aventures du sergent Orville, chargé de découvrir ce qui se cache derrière de mystérieux enlèvements. Cette saga est donc une saga de fantasy très médiévale, sans créatures fantastiques, nains ou elfes, ancrée dans un certain réalisme. L’histoire est très bien ficelée, elle pose des bases sérieuses à ce cycle de fantasy sans être lassante ou trop traîner en longueur (j’en avais pourtant peur pendant ma lecture des premiers chapitres), et les personnages sont vraiment réussis, très humains, et surprenants. Si je trouve l’auteur très agréable à lire, et que je trouve le pari difficile de démarrer une saga fantasy réussi, je n’ai malheureusement pas réussi à entrer dans l’univers autant que je l’aurais voulu. Je n’ai pas réellement accroché, malgré les qualités du livre, je suis passée à côté, et j’ai même un peu ramé, ce qui a cassé mon rythme de lecture. Néanmoins, je crois que cette sensation est due à mon état d’esprit au moment de ma lecture, et que ce début de saga a souffert d’une comparaison un peu injuste (puisque pas le même univers) avec mon coup de cœur gigantesque de la saga La Passe-Miroir, que j’avais découvert le mois précédent. Je pense tout de même me laisser tenter par la lecture du tome 2 dans quelques mois, quand mon humeur y sera plus propice. Je recommande sérieusement aux amateurs de fantasy d’y mettre leurs nez (enfin, leurs yeux).

Blacksad (Tomes 1 à 3) – Juan Diaz Canalès et Juanjo Guarnido

Les différents tomes de la BD Blacksad sont depuis longtemps dans notre bibliothèque, mon compagnon les appréciant énormément. Moi qui suis toujours en train de lui conseiller des lectures, j’ai fini par suivre ses recommandations en me plongeant dans le tome 1, Quelques part entre les ombres. Me voilà donc plongée dans un vrai polar, avec tous ses codes revisités via le prisme d’un monde où les héros sont des animaux humanisés. On y suit le héros, Blacksad, un chat détective privé, qui enquête sur le meurtre d’un ancien amour dans un monde rempli de corruption, de mensonges et de cigarettes. Les tomes suivants sont autant d’autres enquêtes noires, toujours construites avec les codes du polar, du roman noir. Et c’est merveilleusement bien réussi : les intrigues sont formidablement bien ficelées, les thèmes abordés retracent notre histoire, les travers et les sentiments humains avec beaucoup de lucidité et un fond de philosophie et enfin, le graphisme est juste… Pfiou. Chaque case est à tomber par terre, je suis complètement tombée sous le charme, et j’ai fait exprès de me réserver les tomes suivants pour un peu plus tard. Gros gros coup de cœur, donc.

Zing-zing paradis – Jymmi Anjoure Apourou9782359052435-001-g

J’ai reçu ce roman pour critique, et j’avoue qu’il m’intriguait beaucoup, entre sa couverture à la fois très lugubre et très colorée, son titre intriguant, et son fil conducteur sur la passion d’écrire, de créer. J’ai été assez décontenancée dans ma lecture, et très clairement sortie de ma zone de confort avec ce roman, parfois trop, n’appréciant pas forcément le style de l’auteur, très lyrique, malgré d’autres qualités que j’ai appréciées. Je n’en dis cependant pas trop, car ma chronique arrivera bientôt de toute façon, je suis trop partagée pour réussir à en parler en à peine quelques lignes…).

Mes lectures d’octobre m’attendent donc, avec entre autres, Watership Down (Richard Adams) et Les mystères de la forêt d’Ann Radcliffe ; j’entre dans une période de lectures d’automne, ambiances brumeuses au rendez-vous ! Toute suggestion de lecture est d’ailleurs la bienvenue !

Et de votre côté, quel est votre bilan pour le mois de septembre ? Des coups de cœur, des déceptions ? Certaines de mes lectures vous tentent ?