Recette – Lasagnes de cabillaud et poireaux

Le dimanche est toujours l’occasion de cuisiner (avec amour) des bons petits plats pour ensuite mieux les déguster. C’est quelque chose qui tient du rituel chez nous : le dimanche midi a toujours droit à son petit plat spécial. De temps en temps donc, entre un poulet basquaise, un curry d’agneau ou un osso bucco, vient se glisser un bon petit plat de lasagnes,  que nous aimons énormément. Si la recette traditionnelle, avec de la viande hachée, demeure un délice incontournable, j’aime bien varier mes recettes de lasagne : fruits de mer, légumes ou encore courgettes/chèvre… Mais aujourd’hui, c’est une version poisson blanc et poireaux que je vous propose, en espérant qu’elle vous inspire !

INGRÉDIENTS

Les ingrédients sont ici donnés pour 2-4 personnes (selon les appétits et l’accompagnement éventuel, bien sûr) : des parts bien généreuses, qui satisferont les gros appétits, ou feront des délicieux restes à emporter/réchauffer pour les jours suivants ou à congeler pour une autre fois 🙂

  • 4-5 beaux blancs de poireaux : les verts pourront être utilisés pour une soupe, par exemple.
  • environ 300g de cabillaud : vous pouvez choisir un autre poisson, bien sûr. Le saumon se marie merveilleusement bien avec le poireau, et un autre poisson blanc comme le colin se prêtera bien à la recette lui aussi.
  • environ 8 plaques de pâtes à lasagne : je suis incapable de faire des pâtes à lasagne maison. Mon seul essai a été un échec cruel, catastrophique, mauvais, collant et inutilisable. J’utilise donc des plaques toutes faites sans gluten. Je l’accepte, on ne peut pas réussir à tous les coups. Néanmoins, toute recette testée et approuvée est la bienvenue en commentaire ! (Aidez-moi à briser la malédiction !)
  • 1 bel oignon
  • pour la béchamel : 50Cl de lait, 40g de beurre, 4 cuillères à soupe de farine
  • gruyère râpé
  • sel, poivre, muscade

LA RECETTE

  • Préchauffez le four à 200°C.
  • Lavez vos poireaux, séparez les blancs des verts et conservez les blancs pour la recette. Épluchez votre oignon.
  • Émincez l’oignon et coupez vos blancs de poireaux (coupez la branche dans la longueur puis découpez des tronçons d’environ 1 cm).
  • Préparez votre fondue de poireaux : dans une casserole, faites fondre un peu de beurre, et faites revenir doucement votre mélange poireaux/oignon. Le but n’est pas de les colorer, seulement de les faire fondre lentement. Restez à proximité afin de baisser le feu si nécessaire. Salez et poivrez.
  • Pendant ce temps, découpez si nécessaire votre poisson en gros morceaux pour le cuire. L’idéal est de le précuire à la vapeur : il sera ainsi très facile à émietter. Je vous renvoie une fois de plus à mon cuit-vapeur Lékué, dont je ne veux plus me passer, pratique pour cuisiner et pour ranger. Je place mon poisson dans le panier, et je précuis à la vapeur en mettant un peu de bouillon dans l’eau de cuisson. Sinon, vous pouvez également opter pour une cuisson en papillote.
  • Pendant que le poisson et la fondue de poireaux cuisent, préparez votre béchamel. S’il vous arrive, comme moi, de rater régulièrement votre béchamel (j’ai deux gros  échecs culinaires dans ma vie, la pâte à lasagne et la béchamel) : je vous conseille d’opter pour cette préparation INRATABLE au micro-ondes. Je n’ai jamais eu un grumeau avec, et pour ceux qui ne consomment pas de fariné de blé, je la prépare avec de la farine de riz sans aucun souci. Pour une béchamel savoureuse, n’oubliez pas la touche de noix de muscade.
  • Récupérez votre cabillaud et émiettez-le doucement dans votre fondue oignon/poireaux. Vous obtiendrez une sorte de farce/mélange assez fondant qui vous permettra de garnir vos plaques à lasagnes.les-papotages-de-sixte-lasagnes-cabillaud-poireaux-recette-fondue
  • Votre béchamel prête (je vous rappelle que j’utilise cette recette au micro-ondes), nappez-en le fond de votre plat à lasagnes.
  • Déposez vos plaques à lasagnes,  recouvrez généreusement de garniture poisson/fondue de poireaux, nappez d’un peu de béchamel, et déposez à nouveau des plaques à lasagnes. Répétez l’opération autant de fois que nécessaire selon le nombre de couches souhaitée (pour moi, quatre), en finissant par une couche de béchamel + gruyère râpé.
  • Enfournez pour 30-40 minutes, à surveiller selon la puissance de votre four. Le résultat doit être un peu doré sur le dessus, mais toujours fondant en dessous (les lasagnes doivent être tout sauf sèches). Si vous avez l’impression que le dessus dore trop vite, recouvrez d’une feuille de papier aluminium (ou baissez d’un niveau dans votre four…).

NOTES

  • Vous pouvez préférer du parmesan au gruyère râpé, c’est délicieux aussi !
  • Cette recette est encore meilleure réchauffée.
  • Si, comme moi, vous pleurez à chaudes larmes quand il s’agit d’oignons ou de poireaux et que vous êtes porteur de lentilles, astuce de l’année, PORTEZ VOS LENTILLES pour les couper/cuisiner : c’est impressionnant d’efficacité.
  • A servir avec un vin blanc sec (avec modération bien sûr) pour plus gourmandise 🙂

Et vous, comment aimez-vous vos lasagnes ? Une recette à partager ?

les-papotages-de-sixte-lasagnes-cabillaud-poireaux-pinterest


Je tiens à profiter de cet article pour vous remercier : vous êtes de plus en plus nombreux sur le blog, en visites et/ou commentaires, et vos gentils petits mots me touchent énormément, par ici ou sur les réseaux sociaux. ♥ Merci à vous de contribuer à faire des Papotages une jolie aventure.