Comment gérer une panne de lecture ?

La lecture et moi, c’est une grande histoire d’amour et cela depuis longtemps. Enfant, j’étais presque incapable de me détacher de mes livres : je veillais pour lire, je marchais en lisant et si mes parents m’avaient laissée faire, j’aurais certainement mangé en lisant. Pourtant, je ne suis pas immunisée contre un fléau que nous sommes nombreux à connaître : la panne de lecture.

Ah, la vilaine panne de lecture ! Celle qui nous fait refermer les livres à peine entamés, celle qui nous fait bouder notre bibliothèque. J’en ai régulièrement été victime (encore tout récemment d’ailleurs) et parfois pour longtemps… Souvenez-vous, je vous parlais de ma traversée du désert pendant mes études dans l’article Lire pour être heureux ?

La panne de lecture, c’est quoi ?

Oui, parce qu’on en parle souvent, mais mettons des mots clairs sur ce phénomène tant redouté et maudit. La panne de lecture peut finalement prendre différentes formes, par exemple :

  • Une panne tellement forte qu’on perd tout simplement l’envie de lire, peu importe le genre littéraire : on a perdu l’envie de lire un livre.
  • Une panne de lecture qui, malgré l’envie de lire (parce qu’on sait qu’on aime ça), rend fade toute lecture : on veut lire ce fichu bouquin, mais rien ne le rend intéressant.

Le fil conducteur donc, c’est de ne plus prendre plaisir à lire. Lire devient une corvée, une tâche, et tout livre un obstacle à surmonter.

Comment surmonter une panne de lecture ?

Oui, parce que franchement, c’est pas bien drôle à vivre, surtout quand comme beaucoup d’entre nous, lire vous permet de vous poser et de vous relaxer en temps normal. Quelques conseils donc, pour retrouver plus facilement vos moments d’évasion littéraire.

Identifier d’où vient cette baisse de régime

Bien souvent, pour gérer une panne de lecture, il faut comprendre ce qui vous empêcher de profiter de vos livres. Les raisons peuvent être aussi nombreuses que différentes, mais elles se rejoignent toujours sur le manque d’envie :

  • une période de surcharge mentale qui vous freine dans l’envie d’ouvrir un livre
  • un enchaînement de mauvaises lectures qui vous a démotivé
  • vous forcer à lire ce que vous n’avez pas vraiment envie de lire (obligations, par convention sociale, par mode, etc)
  • une baisse de forme physique/psychologique qui vous démotive

Une fois le problème identifié, c’est bien plus simple d’y faire face, avec un mot d’ordre : vous faire plaisir.

Lire ou relire ce qui vous plaît

Dit comme ça, ça a l’air stupide, pourtant, ce n’est pas négligeable. Il y a parfois trop de jugement sur le contenu de nos bibliothèques. Bien sûr, certains chefs-d’oeuvre de la littérature sortent de l’ordinaire, par leur qualité d’écriture, d’analyse de la nature humaine, leur profondeur… Mais il n’y a pas de « vrai livre » ou de « faux livre ». Rien ne sert de vous forcer à lire si vous n’en éprouvez pas l’envie, et surtout si vous vous obligez à lire des livres qui ne vous attirent pas à cette période. Lisez ce qui vous attire, vous plaît, quitte à relire un livre coup de cœur. Et si un genre que vous adorez habituellement vous fait connaître un passage à vide, changez ! Ce n’est pas parce qu’on vous connaît comme fan de polar que vous êtes destiné à vous cantonner à ce genre.

Parfois, rien ne vaut une bonne relecture du premier tome de Harry Potter pour remettre le pied à l’étrier, même si on l’a déjà lu dix fois. Vous voyez où je veux en venir ?  Vous ne vous sentez pas de vous lancer dans de grosses lectures ? Lisez des bandes dessinées ! Les livres jeunesse peuvent aussi très souvent vous sortir d’une grosse panne de lecture si le genre vous plaît. Un mot d’ordre : lire doit être un plaisir, pas une épreuve si compliquée qu’il faut revenir en arrière toutes les deux minutes. Lisez de la romance, du thriller, le Goncourt ou un témoignage, peu importe, mais lisez des livres qui vous inspirent. Il sera toujours temps d’être plus aventureux une fois la panne de lecture dépassée !

Personnellement, la relecture de Harry Potter m’a « sauvée » plusieurs fois, tout comme la découverte de la saga la Passe-Miroir. La fraîcheur de la littérature de jeunesse a cet effet de me décomplexer, de me faire m’évader et de voir les choses plus simplement. La relecture de classiques particulièrement aimés aussi, comme Jane Eyre ou les Hauts de Hurlevent, ont cet autre effet de me rappeler pourquoi j’aime autant lire, tout simplement, et me débloquent. Plus ou moins rapidement, mais ils me débloquent toujours. Relire, c’est lire aussi, ce n’est pas paresseux : on peut lire pour découvrir, redécouvrir et aimer à nouveau.

Et puis aussi, vous avez le droit de ne pas lire ou de sauter des pages. Mais cela, Monsieur Pennac le dit bien mieux que moi !

Et vous, vous êtes souvent aux prises avec des pannes de lecture ? Quels sont vos remèdes à vous ? 

27 commentaires sur « Comment gérer une panne de lecture ? »

  1. Il m’arrive d’avoir une petite panne de lecture mais c’est seulement quand j’ai enchaîné trop de lectures sans laisser quelques jours de répit^^ J’attends donc quelques jours, une semaine, et ça revient. Entre deux, je lis un magazine ou une bd pour aérer un peu le cerveau.

    J'aime

  2. Cela m’arrive assez rarement mais comme toi, le fait de relire des livres coup de cœur me redonne le gout de la lecture.

    J'aime

  3. Les pannes de lecture m’arrivent très régulièrement, et en général ça ne veut pas, rien à faire, quel que soit le livre, le genre, l’époque, l’auteur…
    Alors, quand c’est comme ça, je me tourne vers mes favoris et valeurs sûres : Dracula de Bram Stoker, Letters to Fanny de John Keats, Frankenstein de Mary Shelley, The Little White Bird de JM Barrie.
    A force de les relire je les connais par coeur, mais ils ont le mérite de me remettre dans le bain, à chaque fois.
    Ton blog est très joli ! Merci pour ton article et tes conseils. 🙂
    A très vite, et bonne fin de journée !

    J'aime

  4. Tes conseils sont parfaits, et me rassurent… Je n’aurai plus à me cacher pour relire certains tome de la collection « Danse » de ma fille 😄!
    Je crois que la panne de lecture vient d’une fatigue plus générale, celle qui enlève toutes nos motivations, qu’elle soient pour des activités physiques ou intellectuelles. Qu’en penses-tu?

    J'aime

  5. J’ai eu ma plus grosse passe de lecture pendant mes études aussi. Cinq années de recherches et d’écriture m’ont coupé toute envie de lire à côté. Mais une fois que j’ai terminé tout ça, je m’y suis remise avec plaisir. D’ailleurs, quand j’y pense, je crois que je m’y suis remise à la fin de l’écriture de mon deuxième mémoire. J’avais besoin de lire autre chose pour déconnecter, j’en pouvais plus. La BD m’a sauvé je crois x)
    Ça m’arrive encore d’en avoir de temps (mais pas aussi importantes), souvent parce que je lis trop d’un même genre, que ma lecture en cours traine depuis trop longtemps (c’est pour ça que je lis généralement deux romans en même temps) ou que je suis trop fatiguée.
    En général je me tourne aussi vers un jeunesse pour me sortir de ce mauvais pas. Ou vers une romance ou une chick-lit légère et détente. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, la romance et la chick-lit ça fonctionne bien aussi, Marie Vareille m’a tirée d’un mauvaise pas côté lectures 😉
      J’ai essayé de lire deux romans en même temps, mais pour l’instant je n’y arrive pas : c’est dommage parce que je m’étais dit que ça pourrait bien convenir, j’avais envie d’avoir parallèlement une lecture détente vs une lecture anxiogène par exemple… Mais mon cerveau ne veut pas !

      Aimé par 1 personne

      1. J’en lis un sur ma liseuse et un papier en général. Souvent c’est effectivement une lecture légère/détente/jeunesse et de l’autre côté un roman plus sombre, un thriller, un polar, un fantastique ou un livre de science-fiction. 🙂
        Au début j’avais beaucoup de mal aussi ! Mon cerveau a mis un petit temps à s’adapter :p

        J'aime

  6. C’est horrible les pannes de lectures quand on adore lire. Mais je crois qu’on en passe tous par la a un moment donne dans nos vies. Moi ca a ete au moment de la grossesse et apres. Mon niveau de concentration etait vraiment pas bon et puis quand ma petite est nee la c’est encore tout autre chose qui a fait que je n’avais ni le temps ni l’envie. Puis l’envie est revenue petit a petit mais parfois c’est la fatigue ou le manque de temps qui coince du coup je garde a portee de main dans mon salon ( mes livres sont a l’etage) quelques livres et BD avec des chapitres cours comme 30 ans de Nora Hamzawi qui me fait beaucoup rire. Je pioche le temps d’un cafe les weekends lorsque la petite fait sa sieste. On essaye souvent de tout faire en oubliant de prendre du temps pour soi alors c’est le compromis que j’ai trouve et j’essaye de lire le soir aussi. Ou lire pendant son bain ( meme si Nora justement est fermement contre haha)
    Ton idee de relire des livres qu’on a aime et je rejoins le commentaire du dessus, il ne faut pas hesiter a se diriger vers ce qui est facile a lire comme la chick lit qui vide bien la tete ma fois et est agreable quand on a la tete comme une pasteque!

    Aimé par 1 personne

  7. Bonjour !
    J’ai eu une grosse panne de lecture il y a trois ans. Je crois que j’ai lu 2 livres en 8 mois.
    Je venais d’arriver à Tenerife, nouveau pays, nouvelle langue, nouveau boulot. Bref, tout était nouveau ! jJ’étais tellement concentré sur tout ça que j’étais trop vidée pour lire. Du coup, j’ai privilégié la radio, les podcast et les séries.
    Ce qui m’a bien redonné le gout de la lecture est le club lecture de Mango & Salt. J’ai découvert plein de bouquins sympa et c’est agréable de pouvoir échanger autour.
    Belle journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou 🙂 Oui, j’imagine que dans tout ça, quand tu ne prends pas le temps de lire, tu n’as pas « l’énergie » pour t’y mettre : alors que finalement souvent, on en aurait bien besoin (cercle vicieux !).
      J’aime bien le club de lecture de Victoria, j’y jette un oeil de temps en temps aussi 😉 (voire les deux)
      Bises !

      J'aime

  8. Un article plein de bons conseils! c’est vrai que ça arrive souvent les pannes de lecture… Soudainement, on regarde sa bibliothèque et plus rien ne nous inspire… Lorsque cela m’arrive, je laisse passer un peu de temps. Mais pas trop, car je me rends compte que j’ai toujours un livre à la main 🙂
    Bises!
    Mélissa

    Aimé par 1 personne

  9. Comme toi, c’est souvent la littérature jeunesse qui permet de me relancer, même si je n’en lis pas si souvent ! Parfois certaines lectures me déplaisent trop et je n’ai pas envie de lire pendant plus d’une semaine. Au collège, j’aimais lire, mais souvent par manque de volonté, je n’arrivais pas à toucher un livre pendant un mois ! (heureusement cela a changé, au contraire sans livre, je me sens maaaaaal). C’était un article intéressant à lire 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, comme quoi on a vraiment des périodes en mode « Down »… j’ai pris le parti de ne plus forcer une lecture qui ne me séduit pas, et j’ai moins de pannes de lecture depuis. Merci pour ton petit mot, belle soirée à toi !

      J'aime

  10. J’ai eu une très longue panne de lecture plaisir, pas de lecture en soit. Durant mes études, j’ai principalement dévoré de la lecture professionnelle et si j’aimais cela, ça a été au détriment des lectures hors cadre « obligatoire ». J’ai commencé à bosser et petit à petit j’ai retrouvé le goût de lire autre chose. Il est parfois difficile de trouver le temps et l’énergie, c’est normal. Le tout est que ça revienne, sans pression. 🙂

    J'aime

  11. Génial cet article ! Je traversais justement une trèèès grande panne de lecture (plusieurs années, ça fait un bout ^^’) et je ne savais pas trop comment m’y remettre. Donc tu as parfaitement raison quand tu dis que relire les livres qu’on a aimé peut être thérapeutique (et c’est drôle car comme toi c’est Harry Potter que j’ai relu et qui m’a redonné goût à la lecture ! :P)

    J'aime

    1. Ah chouette si tu as retrouvé toi aussi le goût de la lecture 🙂 d’ailleurs, du peu que je connais de toi, je me dis que tu aimerais peut-être beaucoup La passe-Miroir et son univers imaginaire…

      J'aime

  12. Ca m’arrive parfois et ton article me rassure, je ne suis pas seule et il y a des solutions ! La solution Harry Potter est plutôt géniale, je trouve 😀 Merci beaucoup pour ce partage, je repasserai sûrement sur ton blog que j’aime beaucoup ! A très vite 😀

    J'aime

Envie de papoter sur cet article ? Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s